Groupe facebook Expo Téléthon


graphie

J’ai créé un groupe facebook pour exposer des oeuvres d’artistes désirant offrir une ou plusieurs oeuvres au profit de l’opération Téléthon Belgique.

Cette association récolte des dons pour aider les malades et soutenir la recherche sur les maladies neuromusculaires.

Voici le lien:

https://www.facebook.com/groups/1612949319005834/

Et voici la peinture que j’offre pour cette opération:

venise

Peinture à vendre au profit du Téléthon. Dimensions: 90×60 cm – Huile sur toile coton.
Prix de base 200 euros. Faire des enchères jusqu’au 6 décembre.

Publicités

La Pieta au Cinquantenaire à Bruxelles


J’ai visité cet après-midi une expo surprenante dont le sujet est unique. Il s’agit de la Pieta de Michel-Ange photographiée sous tous les angles par Robert Hupka.

L’espace d’exposition est une sorte de container de 70m de long sur 15m de large en PVC. Cette structure a été construite dans le parc du Cinquantenaire à Bruxelles pour le temps de l’expo ( jusqu’au 30 novembre ).

Le noir est complet à l’intérieur. La lumière n’émane que des 120 photographies de Robert Hupka. Une musique religieuse accompagne le visiteur. L’atmosphère est envoutante.

La Pieta de Michel-Ange m’a toujours fasciné, le visage de la Vierge en particulier. Alors que le sujet est dramatique, il émane de ce visage une sérénité incroyable. C’est peut-être la seule véritable image féminine que Michel-Ange a représentée. Il était jeune ( 24 ans ). Plus tard, ses modèles féminins seront calqués sur des corps trop musculeux, trop masculins.

Ce qui est surprenant, c’est la jeunesse de la Vierge. Son fils ayant 33 ans, elle devrait avoir plus ou moins cinquante ans. Les oeuvres d’art la représentent d’ailleurs ainsi à cette époque. Selon Condivi,  Michel-Ange aurait répondu qu’une Vierge ne fait pas son âge!

Bref, c’est une expo à voir absolument.

Plus d’infos sur www.la-pieta.org

Invitation expo St-Gilles


Une année de réflexions sur la ligne, la forme, une année pour écrire un corps en mouvement, trouver l’inflexion juste du trait qui révèlera l’impertinence de la démarche…

Etre dans un état de stress ou de grâce, insuffler une certaine énergie pour séparer, rythmer, baliser une surface…

A voir ce samedi 2 juin ( je serai là de 14 à 19h ) ou dimanche ( je ne serai pas là ) lors du vernissage de l’académie de St-Gilles.

Ou encore le lundi 4 juin de 17 à 20h

Atelier de dessin – Patrick.Pouillard

rue de l’hotel des monnaies 108/110 (1060) Bruxelles

dscf1012.jpg